Le biais de négativité

Notre cerveau fonctionne de telle manière que nous avons tendance à donner plus d’importance aux mauvaises nouvelles. Nous répondons donc beaucoup plus fortement au négatif qu’au positif. En psychologie, cela s’appelle le “biais de négativité”. Ce fonctionnement remonte aux tout premiers stades de l’évolution humaine, lorsque la survie des hommes dépendait en grande partie de […]